25 idées de superbes bijoux de style Steampunk

Le Steampunk est un mouvement de science-fiction victorien qui est devenu un phénomène culturel mondial que l’on retrouve notamment dans des conventions thématiques. Ce qui a commencé comme un genre de fiction décrivant des romans d’histoire alternative et de science-fiction se déroulant dans des mondes rétro-futuristes où la civilisation n’avait pas dépassé l’âge des machines à vapeur, est maintenant une sous-culture à part entière, avec son propre art, sa littérature, ses films, ses jeux vidéo, son esthétique et ses éléments de mode.

Une des meilleures manières de donner une vibration rétro-futuriste à n’importe quelle tenue vestimentaire et costumes steampunk est de se parer de quelques bijoux du même style. Vous pouvez choisir des pièces délicates et discrètes ou des ornements artistiques en forme de boussole et d’engrenage audacieux qui apparaissent comme des vestiges d’inventions oubliées. Les bijoux Steampunk sont un art en soi.

Voici 25 des plus uniques et imaginatives pièces de bijouterie steampunk dénichées sur internet :

1 – Collier de clés Steampunk fait à la main

Délicat, fantaisiste et mystérieux, ce collier de clés steampunk donne vie à tous les éléments de l’imagerie steampunk en un seul collier. Une clé squelette forme le point focal de la pièce, avec des roues dentées, des engrenages et des ailes ajoutées pour lui donner un flair d’un autre monde.

2 – Pendentif Steampunk papillon et pièces d’engrenages

Les hommes de science de l’époque victorienne partaient souvent en randonnée dans la campagne dans l’espoir d’attraper des spécimens inhabituels pour leurs collections. S’ils avaient croisé un de ces papillons, ça leur aurait donné un bon départ ! Fabriqué avec des engrenages et des cristaux, le charmant collier de déclaration conviendrait à une robe de soirée ou un costume steampunk femme du plus bel effet.

3 – Montre pirate Steampunk à rivets

Air Tears se concentre sur les éléments punk du steampunk avec leurs montres uniques. Le bracelet en cuir épais est orné de rivets et de clous et d’un pirate grimpeur et le cadran de la montre comporte un autre crâne et des os en croix. La montre est un véritable mouvement à quartz.

4 – Collier coeur Steampunk

Ce joli pendentif coeur steampunk est fait à partir d’un collier en laiton filigrane, orné d’une rose et de cristaux Swarovski rouge Siam. J’aime la façon dont cette pièce est délicat et féminin, mais avec un peu d’un bord, le collier parfait pour la dame steampunk dans votre vie.

5 – Montre de poche harry potter Steampunk

Même Harry Potter est devenu fou de steampunk. Ce superbe mouchard doré s’ouvre pour révéler une belle montre de poche à quartz. Vous ne serez plus jamais en retard au cours de Potions !

6 – Collier de médaillon livre victorien Steampunk

Ce magnifique médaillon en laiton vieilli est doté d’un petit mouvement de montre à travers la couverture. Ouvrez le pendentif pour révéler deux cadres pour des photos ou de minuscules souvenirs. Un cadeau idéal pour le rat de bibliothèque de votre vie.

7 – Mini crânes en métal Steampunk

Ce ne sont pas tout à fait des bijoux mais certainement l’une des créations steampunk les plus étranges et les plus merveilleuses que j’ai trouvées sur RebelsMarket. L’artiste et modéliste professionnel Neil (Faustus 70) crée ces étonnants crânes steampunk en façonnant de la ferraille d’aluminium autour de moules en résine. Ils ont l’air fantastique posés sur un bureau ou une armoire dans une bibliothèque ou dans le repaire d’un professeur d’histoire uchronique.

8 – Pendentif Alchemy Gothic Steamhammer

Qui aurait cru que le steampunk et les Vikings allaient si bien ensemble ? Cet ancien pendentif Mjollnir a reçu une nouvelle vie avec les symboles de la révolution industrielle – les engrenages et les jauges. Fabriqué par Alchemy Gothic, une marque de bijoux populaire, cette pièce fera certainement une déclaration.

9 – Pendentif médaillon Steampunk

Une pièce exquise avec une attention étonnante aux détails, ce médaillon steampunk ravira et étonnera tous ceux qui le verront. Mettant en vedette des couches de roues dentées et d’engrenages encadrant une locomotive à vapeur et un oiseau en vol, cette pièce capture l’industrie et l’innovation de l’ère de la vapeur.

10 – Collier iris charme Steampunk

Les scientifiques victoriens étaient fascinés par la façon dont le corps fonctionnait et, pour la première fois, les médecins ont commencé à disséquer les corps des citoyens et des animaux morts pour mieux comprendre comment le corps fonctionnait. Certaines parties de ces dissections étaient souvent conservées de diverses façons et vendues comme curiosités. Ce pendentif iris est certainement une curiosité, d’autant plus que l’œil est depuis longtemps associé à la sorcellerie. Fabriqué à la main dans l’atelier de l’artiste, les détails de l’œil sont reproduits avec une précision étonnante.

11 – Corset de cou en cuir Steampunk Elisabeth

Inspiré par la comtesse Bathory, la comtesse maléfique qui torturait ses servantes en Hongrie médiévale et dont on disait qu’elle buvait le sang de ses victimes. Ce corset de cou vous permettra d’avoir l’air beau, distingué et droit, comme une dame devrait l’être. Malgré l’aspect plutôt impressionnant de la serrure, vous ne serez pas piégé pour toujours. Cette pièce comporte un laçage corset ajustable à l’arrière.

12 – Broche de cheveux militaire Steampunk

Appel à tous les officiers de la RAF britannique ! Celui-ci est pour vous, une broche ailée avec une crête militaire, avec des cristaux et des accents steampunk complétant cette pièce unique. Cette broche militaire est la touche finale idéale pour un costume militaire.

13 – Bague tasse de thé Steampunk

Fabriqué à la main en laiton, cet anneau unique ressemble à une tasse à thé industrielle. Au lieu d’une belle Earl Grey, cette tasse à thé est une infusion très chaude – des engrenages d’horloge vintage en résine. L’anneau est ajustable et peut être porté sur n’importe quelle taille de doigt. Nous adorons cette prise de vue originale et funky sur le thème du steampunk tea party !

14 – Bague carte au trésor vintage Steampunk

La croix marque l’endroit où le trésor des pirates est caché ! Cette bague ajustable en laiton avec une carte vintage derrière un globe en résine donne un peu de saveur steampunk à une tenue sans exagérer. Idéal pour votre costume « bureau steampunk », votre prochain cosplay Pirate des Caraïbes ou pour quelqu’un qui aime voyager sur les sept mers.

15 – Anneau de ventre à mouvement Steampunk

Les Victoriens n’étaient généralement pas enthousiastes à l’idée de décorer leur nombril, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas donner à votre bouton un peu de reflet steampunk ! Ce joli petit mouvement de montre de poche steampunk est suspendu à une barre en titane anodisé.

16 – Attache de cravate en émail noir scarabée égyptien

En voilà un bel apparat Steampunk pour les messieurs. Les Édouardiens et les Victoriens avaient une fascination particulière pour l’Égypte ancienne, collectionnant et exposant souvent des artefacts tels que des scarabées préservés dans les bijoux. Cette pince à cravate scarabée est fabriquée en acier inoxydable de haute qualité plaqué or.

17 – Collier Steampunk avec cadrans Bug Dials

Selon l’artiste qui a créé cette pièce unique, The Bug of Dials est une espèce très spéciale : elles ont été créées il y a longtemps par un scientifique qui essayait de donner à un insecte normal un esprit avancé. Mais certains de ces insectes se sont échappés, et si vous avez la chance d’en attraper un, et bien…

18 – Pendentif ampoule rétro Steampunk

L’ampoule a été inventée en 1879 par Thomas Edison, et les scientifiques menaient toutes sortes d’expériences sur l’électricité à l’époque victorienne… Certaines plus ésotériques que d’autres. Ce collier d’ampoule est un must pour tout scientifique fou (ou pas si fou) – l’ampoule est flanquée d’ailes en argent oxydé.

9 – Pendentif anatomique coeur Steampunk

Bien que ce surprenant pendentif de sculpture semble avoir été fait de métal, il est en fait fait fait d’argile polymère. Plusieurs bricoles vintage embellissent la pièce, ce qui lui donne un style steampunk classique. Découvrez toute la gamme de merveilleuses et étranges créations steampunk en argile polymère dans leur boutique en ligne.

20 – Broche cheveux femme dirigeable pirate Steampunk

Les capitaines de dirigeables se reconnaissent en deux classes : il y a les héros du ciel, et puis il y a les méchants… Les pirates du ciel, qui ne s’arrêteront devant rien pour prendre le ciel pour eux-mêmes. Promettez votre allégeance au drapeau noir, capitaine de votre dirigeable et ne faites pas de prisonniers ! Cet insigne de pirate est un indispensable d’un véritable costume steampunk.

21 – Pendentif de griffe de rapace Steampunk

Dans un monde rétro-alternatif, tout est possible, même la survie des dinosaures. Et si les vélociraptors rampent autour de l’endroit, vous feriez mieux de croire qu’il y a un emploi rémunérateur pour les chasseurs de dinosaures. Ce pendentif steampunk raptor avec engrenage vintage marque une personne de ce métier, qui a survécu à une centaine de combats de dinos et a les cicatrices pour le prouver.

22 – Médaille militaire Steampunk

Utilisant des pièces de bronze argenté et antique, cette médaille militaire pourrait bien avoir été décernée pour bravoure extrême dans la guerre contre les robots à vapeur, ou pour avoir affronté une flottille de pirates de dirigeables mortels. Célébrant la bravoure dans le ciel, c’est un bel exemple de parure victorienne réimaginée avec flair pour un superbe cosplay steampunk de l’armée.

23 – Collier victorien en filigrane avec mouvement de montre et cristal

Avec son filigrane délicat et sa finition antique, ce superbe collier victorien conviendrait à toutes les dames de la haute société victorienne. Au centre de cette pièce, un mécanisme de montre vintage est orné de cristaux scintillants ; un rappel constant que le temps nous éclipsera tous. La pièce idéale à porter avec une robe du soir ou une robe de bal.

24 – Col et poignets steampunk avec rouage et boussole en or rococo

Voilà quelque chose d’un peu différent. Cog et Compass offrent un regard luxueux et raffiné sur la bijouterie ancienne steampunk avec ces poignets et col en satin et brocart steampunk. Rejoignez l’aristocratie de la haute couture avec cet accessoire de couture polyvalent steampunk, Marie Antoinettes modernes et créateurs de mode trouveront de fabuleuses façons de porter ce col et poignets polyvalents.

25 – Collier d’engrenages Steampunk

Ils l’ont encore fait ! Ce collier Steampunk est un autre exemple de ses nombreuses créations fantaisistes et fabuleuses. Comprend une variété de pièces antiques et de restes, y compris des pièces de montres, des engrenages en argent et des estampes art déco. La pièce d’apparat est finie par un magnifique cristal de vitrail.

Voilà 25 exemples de bijoux steampunk fous, merveilleux, étonnants, beaux (et parfois mortels). Vous trouverez encore plus de colliers, pendentifs, boucles d’oreilles et bracelets sur notre boutique en ligne !

La petite histoire du mouvement Steampunk

Le mouvement Steampunk est un point de la terminologie sf, par analogie avec le courant Cyberpunk, pour décrire le sous-genre moderne dont les événements se déroulent dans un contexte d’histoire alternative du XIXe siècle, généralement une version saturée en inventions de l’Angleterre Victorienne/Edwardienne, avec un terminus réel dans le temps juste avant le déclenchement de la Première Guerre Mondiale.

Il s’agit d’un sous-genre auquel s’attache un travail distingué, bien qu’en quantité limitée au départ. Il existe un certain nombre d’œuvres de proto-Steampunk, certaines d’auteurs britanniques, comme The Space Machine de Christopher Priest (1976), dans lequel H G Wells joue lui-même un rôle récursif, et les livres d’Oswald Bastable de Michael Moorcock, à commencer par The Warlord of the Air (1971), qui sont à la fois une critique et une expression nostalgique de l’optimisme technologique à l’époque édouardienne.

Bizarrement, cependant, des livres comme ceux-ci ne s’accordent pas bien avec le genre de livre décrit plus tard comme Steampunk, peut-être parce qu’il s’agit essentiellement d’un phénomène américain, souvent situé dans un Londres qui est considéré comme profondément étranger et intimement familier, une sorte de corps étranger enkysté dans le subconscient américain. Trois autres œuvres Steampunk. Celles-ci ne rappellent pas tant le XIXe siècle actuel qu’un XIXe siècle vu à travers l’objectif déformant et créatif de Charles Dickens, dont les paysages congestionnés et tirants du XIXe siècle – surtout de Londres, bien que le cauchemar industriel des Midlands exposé dans Hard Times (1854) soit également germé – étaient le sale magasin de tissus et d’os de l’histoire dont le monde technologique, et donc le monde de la science fiction est issu. Quelque part derrière la plupart des premières visions steampunk se cachent des tas de charbon sales ou des pistons moteurs de machines à vapeur bien que l’on puisse soutenir que les itérations ultérieures du mode illustrent le postmodernisme.

C’est une vision qui a également fait son entrée dans le cinéma, notamment avec David Lynch, d’abord dans Eraserhead (1976), puis dans The Elephant Man (1980), et même, à tort, dans la mise en scène de Dune (1984), son film sf. Un autre film Steampunk plutôt frivole est Young Sherlock Holmes (1985 ; Young Sherlock Holmes and the Pyramid of Fear), produit par Steven Spielberg. Aux côtés de Sherlock Holmes et d’autres personnages des histoires d’Arthur Conan Doyle, les personnages considérés comme faisant naturellement partie de l’ambiance Steampunk comprennent Carnacki de William Hope Hodgson, de fiction, et Nikola Tesla, de réalité. Steampunk est entré dans sf Illustration grâce au travail de l’artiste britannique Ian Miller. Les aventures de Macabre sf dans un Dickens de Londres ont même fait leur entrée à la télévision : Le Steampunk a été anticipé à plusieurs reprises dans la série télévisée britannique Doctor Who, notamment dans The Talons of Weng Chiang (1977). Il y avait aussi une série télévisée Steampunk rétro beaucoup plus ancienne dont l’action se déroulait au XIXe siècle aux États-Unis, l’excentrique The Wild, Wild West (1965-1969).

C’est comme si, pour une poignée d’écrivains, le Londres victorien était devenu l’un de ces tournants de l’histoire où les choses peuvent aller dans un sens ou dans l’autre. C’était une ville d’industrie, de science, de technologie, de commerce et surtout de finance, où le monde moderne était né. En même temps, c’était une ville claustrophobe et cauchemardesque où le coût de cette croissance était enregistré dans la crasse et la misère. Dickens, le grand écrivain Steampunk original qui, bien qu’il n’ait pas écrit de SF lui-même, est à la tête de plusieurs traditions sf, savait tout cela.

La liste des livres Steampunk s’est enrichie de petites quantités, mais de façon constante, au cours des années 1990. Parmi eux se trouvaient The Steampunk Trilogy de Paul Di Filippo (coll 1995) et plusieurs romans pour jeunes adultes de Philip Pullman, dont les trois premiers romans de la série Sally Lockhart, publiés entre 1985 et 1990, qui se déroulaient dans un Londres victorien conçu avec enthousiasme. Le décor de Pullman’s Northern Lights (1995 ; vt The Golden Compass 1996) a également été appelé Steampunk, bien que ce soit le genre de roman qui résiste à être catalogué. Le mélange générique complexe de King Rat (1998) de China Miéville, de Perdido Street Station (2000) et de plusieurs œuvres ultérieures montre une dette envers la fantaisie urbaine en général, et envers Steampunk en particulier dans ses aspects plus sombres.

Ce que peu de gens auraient prédit (et c’est arrivé vingt ans après la création du terme en 1987), c’est que le « Steampunk » a commencé à entrer dans le vocabulaire des jeunes avec une application beaucoup plus large. C’est arrivé assez vite, comme si de douces charbons ardents s’étaient soudain allumés, ne serait-ce que pour une raison aussi évidente que le fait que le terme « punk » désigne très vite autant le sens du vêtement que la transgression. Il n’y a pas beaucoup de preuves d’une utilisation généralisée avant 2006, mais en 2008, il existait des conventions consacrées au Steampunk. L’un des premiers a été Steam Powered : la Convention californienne Steampunk, qui a commencé cette année-là et a été suivie par The Asylum de Grande-Bretagne en 2009. Steampunk n’était pas seulement des livres et des films et un décor essentiellement statique, bien que les livres aient quelque chose à voir avec cela. Ann et Jeff VanderMeer ont publié deux anthologies, Steampunk (anth 2008) et Steampunk II : Steampunk Reloaded (anth 2010) ; des anthologies comme Airship Shape & Bristol Fashion (anth 2014) éditées par Roz Clarke et Joanne Hall, qui traitent le genre comme un décor supposé, se sont répandues. De jeunes auteurs adultes comme Scott Westerfeld et Cherie Priest, qui avaient travaillé dans d’autres genres, ont senti quelque chose dans l’air et se sont tournés vers Steampunk – Westerfeld avec la série Leviathan en commençant par Leviathan (2009), Priest avec la série Clockwork Century en commençant la même année avec Boneshaker (2009) ; Ian McDonald, l’auteur établi du sf, a également adopté le mode steampunk jeune adulte avec sa série Everness.

Aux alentours de 2007, le mouvement Steampunk devenait également un genre de couture, décrivant un style vestimentaire avec des éléments rétro, le plus souvent de l’époque victorienne avec des accessoires rétro-tech tels que des lunettes d’automobiliste ou de pilote (de préférence en laiton) et des composants d’horloges. Cette esthétique du design se reflète dans les objets d’art, les peintures et plus de livres qui attirent davantage de jeunes écrivains. Le steampunk dans ce sens élargi est devenu un phénomène répandu et toujours d’actualité. Même l’industrie du cinéma s’est jointe à elle, son exemple le plus louable étant Hugo (2011), sur le cinéaste Georges Méliès, supposé mort, basé sur L’invention d’Hugo Cabret de Brian Selznick. C’est visuellement étonnant mais intellectuellement un peu moins. De sous-genre insignifiant et de très petite taille en 1987, le courant Steampunk est devenu en 2011 un mode de vie tout comme l’avaient fait avant lui des termes de style comparables, tels que « punk » et « goth ». C’est un sous-genre avec ses propres conventions d’amateur de costumes et de cosplays originaux.